jeudi 31 juillet 2014

ouwouiwouille



la nouvelle collection d'AIGLE vient de tomber 
maintenant faut tenir jusqu'aux soldes !!!
et j'en profite pour vous dire que c'est fou parce que j'ai appris récemment qu'au printemps 
ma copine Marina avait fait des illustrations pour le site de AIGLE et pour des tee shirt 
(seulement vendus au japon !)
vous pouvez voir ce merveilleux travail sur le LOOKBOOK printemps été 
et vous pouvez comme moi baver sur le LOOKBOOK de cet hiver
les soirs de mois d'août dans votre lit!

http://www.aigle.com/fr_fr/lookbook/femme/automne-hiver-14.html 



lundi 21 juillet 2014

je ne me moquerai plus JAMAIS des mamies à chien



Je voudrai bien vous parler du sujet Domino sans avoir l'air gaga
mais c'est difficile...
tant pis

Petite, j'ai eu des chiens que j'aimais beaucoup,
comme beaucoup de petites filles,
jusque là rien d'extraordinaire

un jour je devais avoir 12 ans, mon père m'a puni,
là pour moi, c'était extraordinaire
car je crois que c'est là seule fois de ma vie que mon père m'a puni
et il ne s'en souvient plus, c'est sur,
c'était pour une banale histoire de Télé
mais moi la sensation terrible d'avoir déçu mon père,
elle est restée imprimée
ce jour là, bien en colère parce que bien honteuse en réalité
je suis sortie dans le jardin et j'ai passée une heure avec mon chien,
à maudire l'espèce humaine.
Je me souviens de ce moment comme si c'était hier,
et je me souviens à quel point j'avais la sensation que mon chien c'était mon double,
qu'il pensait d'une façon que je n'arrivais pas à définir,
mais sa conscience de sa présence au monde était à la fois un mystère
et une évidence.
je me disais que les humains c'était de la merde,
qu'ils ne comprenaient rien
(y en a qui fumaient en cachette moi je parlais à mon chien
rébellion quand tu nous tiens)

bon je me disais aussi que je serai photographe animalier,
Alain bougrain dubourg était mon idole absolu,
j'avais un bouquin de lui que je lisais en boucle
et je regardais ces émissions à la télé
donc vous voyez j'étais pas finie, hein

Adulte, tant que j'habitais à Paris où c'était impossible d'en avoir,
c'était une évidence que plus tard j'aurai un chien,

plus tard

mais quand le plus tard est arrivé réellement
que ma vie le permettait,
j'ai hésité
je me suis vraiment demandée
si ce n'était pas juste une nostalgie
et que la présence d'un chien dans ma vie
n'allait pas simplement la remplir de contraintes.
la rendre moins simple

et puis Domino est arrivée
et elle n'a jamais été une contrainte,
je ne la prends pas pour un humain,
je ne la prends pas pour un enfant non plus
même si je lui parle beaucoup et que je l'appelle mon bébé
mais
elle est mon double animal j'en suis sûre


j'ai lu je ne sais plus où qu'une étude a été faite et que le regard d'un chien sur un humain avait un effet apaisant ou bien c'était l'inverse : le fait de regarder son chien était déstressant
je ne sais plus, mais sur moi ça marche...


l'autre jour j'ai pu faire une photo de famille :
à droite Max le papa
au centre, solaire et douce, Loukoum la maman
et, à gauche, les 3 soeurs, infernales! 



et Domino à la maison quand elle rêve des bastons entre soeur...

mardi 15 juillet 2014

pesto perso



Voilà le très joli buffet de ma coloc qui s'est installé dans notre cuisine, 
et qui fait qu'on a un MAX de place pour ranger des trucs 

et voici mon pesto perso
basilic/noisette/parmesan/huile d'olive
après j'en mets une cuillère dans tous mes tuppers du midi!
et c'est le bonheur, 
du concentré d'été!



vendredi 4 juillet 2014

ça fait bizarre

Hier soir 
je tombe d'abord sur une ancienne camarade dans une pub d'opticien,
ensuite je feuillette un Inrock' du printemps et à chaque page je tombe sur quelqu'un que je connais:
des copains, une ex-coloc...

(et d'autres que je ne connais pas mais que j'ai vu /vais voir :
Fauve que j'ai vu en concert avant hier à Nîmes, Iaross un groupe qui passe à la Grange cet été...)

même si je commence à m'habituer à suivre la vie d'anciens camarades dans les médias, 
depuis ma campagne, 
et même si j'adore ça,
ça me fait toujours un petit frisson et un grand plaisir
peut être parce que je ne suis plus dans ce grand bain féroce, Ouf
peut être parce que je sais tout le boulot qu'il y a derrière, 
et derrière les photos en papier glacées qui passent si vite les doutes et les angoisses qui passent moins vite... drôle de boulot moi j'vous le dis.

mais quand même ça fait drôle et à chaque fois je suis encore étonnée comme une midinette...

moi je préfère courir en méduses sur les cailloux et jouer du ukulélé pour Domino
 que voulez vous chacun ses goûts, il suffit de savoir ce qu'on veut !

tout ça me fait penser au très beau post de Garance Doré :
http://www.garancedore.fr/2014/05/20/chill/